L’intelligence,

c’est la capacité

de s’adapter

au changement.

Stephen Hawking

PASSAGE À UNE NOUVELLE FONCTION DE MANAGER.

Nous pouvons regarder notre carrière à l’image des cernes d’un tronc d’arbre.

Ces cernes marquent « les chocs » causés sur le rythme de croissance de l’arbre par les changements de saison.

Si passer à une nouvelle fonction de manager peut être une joie pour ce dernier et un espoir pour son employeur, il n’est reste pas moins que c’est… un choc.

Un choc car s’effondre le monde connu du manager récemment promu.

Un double choc même… tant le manager promu marche sur des sables mouvants se dirigeant vers un monde qu’il ne connait pas encore, pétrit par le complexe de l’imposteur et prenant brusquement conscience que personne, ni aucune école, ne lui a appris à manager.

Il s’agit donc bien d’un passage. Passer d’expert/spécialiste à manager.

Réussir ce passage est encore aujourd’hui un enjeu trop pris au sérieux. Il est pourtant essentiel que le neo-manager soit accompagné sur ces propres enjeux, tels que :

  • Le deuil à opérer : saluer son ancien monde et s’ouvrir à la nouveauté
  • Définir son état de l’art
  • Identifier ses propres zones de risques comportementales et relationnelles
  • S’approprier des modes de management
  • Intégrer les niveaux Sens Processus Contenu
  • Prendre conscience du changement de sa propre identité professionnelle
  • Définir son propre style
  • etc.

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée