Ces drivers qui nous contraignent

 Dans DÉVELOPPEMENT DU MANAGER, DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Les drivers : en quoi contraignent-ils nos comportements ?

Ces drivers qui prennent le contrôle… Lorsque nous sommes sous pression, nous sommes contraints de répéter un comportement parmi cinq autres (voir plus bas). Ces actions (actes, paroles, pensées) sont réalisées dans le but de se sentir bien, en faisant face ou en résolvant les difficultés internes que nous rencontrons. Souvent reconnaissables par les autres comme un trait de notre caractère, nous n’en sommes pas toujours conscients jusqu’à ce qu’on nous le fasse remarquer.

Ces comportements sont adoptés de manière inconsciente et cohérente, comme s’ils étaient « conduits » sans que nous le sachions par un « conducteur » (driver en anglais) qui se cachent en nous. Connus en Analyse Transactionnelle sous le nom de « moteurs du comportement » ou simplement « moteurs », ce ne sont pas des réponses authentiques. Il s’agit plutôt de réactions involontaires apprises face à une situation. Cela peut conduire à l’insatisfaction de nos réponses répétées aux autres, de notre façon de faire les choses et peut avoir un impact sur les relations.

Nous avons tendance à répéter un ou deux mêmes comportements. Chacun fait l’expérience de tous les comportements moteurs à des moments différents. Cependant, nous avons un driver principal et parfois un driver secondaire qui se manifeste plus fréquemment.

Les comportements conduits par nos drivers peuvent avoir des influences positives en fonction de la situation. En connaissant nos drivers, nous pouvons mettre en place une stratégie afin de réduire leur influence dominante. Nous pouvons également reconnaître et utiliser leurs aspects bénéfiques dans la situation appropriée. Cela contribue à maintenir notre bien-être et à promouvoir notre développement intérieur et relationnel.

 

Identifiez votre driver principal

Les drivers sont des messages que nous avons beaucoup entendus ou ressentis lors de notre enfance de la part de nos éducateurs (essentiellement nos parents). Alors enfant, nous avions identifié inconsciemment qu’un répondant positivement à ces messages, alors nous pourrions obtenir ce qui nous importait le plus : l’amour de nos éducateurs. En y répondant ainsi régulièrement dans nos premières années, nous avons « introjecté » ce message, nous l’avons intégré au fond de notre psyché, jusqu’à qu’il gouverne finalement nos comportement à l’âge adulte. Tout cela jusqu’à interférer avec notre estime de nous-même ou avec notre capacité à prendre des décisions justes.

5 drivers (ou »messages contraignants » en français).

« Sois parfait »
Nous exigeons la perfection de nous-mêmes et parfois des autres, ce qui peut mettre la pression sur les relations. Ne faites pas d’erreurs. Faire les choses bien à chaque fois, avoir l’air bien, sonner bien, être bien. Cela demande un effort constant et ne pardonne pas car le message sous-jacent est « pas assez bon ».

  • Contrecarré par : « Je n’ai pas à être parfait, personne n’est parfait. Un bon résultat est un bon résultat. »
  • Avantages : lorsque l’engagement dans certaines activités réclame de l’exactitude et de la précision.

« Sois fort »
Ne montre pas ou ne partage pas ses émotions avec les autres car cela n’est pas sûr. Maîtrise ses propres pensées et sentiments, s’engageant avec les autres de manière fonctionnelle. Supporte les situations défavorables, souvent sans se plaindre, tout en souffrant en silence. Le message sous-jacent est le suivant : « Je dois être fort pour continuer et être responsable des autres ».

  • Contrecarré par : en laissant mes sentiments remonter à la surface et en demandant de l’aide si nécessaire. Je ne suis pas obligé de le faire tout seul.
  • Avantages : rester calme et concentré dans une situation de crise.

« Fais effort »
Essayer à plusieurs reprises de faire quelque chose en y mettant toujours beaucoup d’efforts. Se charge souvent de trop de choses et devient surchargé. Il sabote souvent son propre succès, car l’importance est accordée à l’effort, au sacrifice et à la souffrance, plutôt qu’à un bon résultat. Le message sous-jacent est « regardez comme j’essaie de faire ce qu’il faut ».

  • Contrecarré par : en faisant seulement ce qui est nécessaire pour faire le travail. Ne vous inquiétez pas.
  • Avantages : lorsque certaines tâches réclament un effort particulier et de continuer à y travailler.

« Fais plaisir »
Faire passer les autres avant soi et travailler dur pour qu’ils soient heureux. Offre de l’aide aux autres mais ne demande ni ne reçoit d’aide en retour. Le bonheur des autres passe avant tout, vous passez après le chien. Le message sous-jacent est le suivant : « Je ne peux me sentir bien dans ma peau que si tu te sens bien dans ta peau en premier ».

  • Contrecarré par : en s’estimant autant que les autres et en disant « C’est normal de me mettre en avant ».
  • Avantages : être capable de s’entendre avec les autres, être réceptif et conscient des besoins des autres.

« Dépêche-toi »
Avoir l’envie d’aller plus vite, de travailler de plus en plus vite. Aller à une vitesse folle avec le sentiment constant de devoir se dépêcher. Penser par à-coups, s’écarter du chemin des autres et rester en tête. Le message sous-jacent est « Ne vous détendez pas auprès des autres, ne les faites pas attendre ».

  • Contrecarré par : en faisant les choses à votre rythme et en ralentissant. « C’est normal que les autres m’attendent ».
  • Avantages : capable d’exécuter des tâches rapidement et efficacement, capable de réfléchir rapidement. Prend des décisions rapidement et est capable de tirer parti de la situation.

 

Ne vous laissez pas conduire par les drivers, apprenez à les utiliser

Apprenez à reconnaître quand vous êtes soumis à votre message contraignant la plupart du temps. Appliquez le contre-pied spécifique à ce driver afin de réduire l’influence impulsive qu’il a sur vous .

Prenez conscience des situations dans lesquelles votre driver est utile. Puis utilisez consciemment son influence pour jouer de vos forces dans les circonstances appropriées.

Derniers articles
CONTACTEZ-NOUS !

En quête d'un coaching professionnel ? Contactez-nous dès à présent !

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée

syndrome de l'imposteur